Le 26 septembre 2013 | Mis à jour le 26 septembre 2013

Photographie : grand angle sur des petits prix

par Interencheres


Des images à petits prix seront mises aux enchères le 1er octobre à Paris. Sélectionnés par la maison Millon et l’expert Christophe Goeury, ces tirages de qualité ont tous un intérêt esthétique, graphique, humoristique et même poétique… 

.

Mise au point sur une nouvelle génération d’amateurs de photos. Collectionneurs néophytes, décorateurs et autres chercheurs de belles images se donnent désormais rendez-vous aux ventes bisannuelles de « Photographies pour tous » organisées par la maison parisienne Millon et associés,  dont les lots proposés sont volontairement accessibles. « Loin des vacations de prestiges n’affichant que des photos  estimées à plus de 1 000 euros, les estimations de celles que nous mardi 1er octobre 2013 à Paris démarreront à 20 euros », détaille l’expert Christophe Goeury, avant d’ajouter que lors des deux premières éditions de cet événement photographique, 75 % de lots ont été vendus.

.

.

Le succès de ces ventes repose sur la qualité des œuvres sélectionnées qui, malgré leurs petites estimations, sont toutes « des photographies originales et des tirages d’époque, présentant un intérêt esthétique, graphique, historique et même expérimental », énumère Christophe Goeury. Parmi les 500 vues d’Asie, de Russie, d’Afrique et du Mexique, les photographies de danses, de nus et de chemins de fer, les portraits d’Edith Piaf, Brigitte Bardot, Marlène Dietrich et Marlon Brando, l’expert tient à attirer notre attention sur un cliché « très élégant représentant une plume. Ce tirage argentique de 1935, estimé de 60 à 80 euros, est le fruit d’une véritable recherche et de mise en scène de la lumière. » Parmi les autres photographies qui retiennent son attention figurent une attendrissante image de petits chiots emmaillotés dans des chaussettes et tous accrochés à la même corde à linge (60 à 80 euros) ainsi qu’un dinosaure en carton-pâte gesticulant devant un couple d’acteurs exagérément effrayés. Cette photo prise lors du tournage du film de science-fiction The Land unknown de 1957 est estimée de 60 à 80 euros.

.

…….…….

.

Outre quatre vues de Paris prises par Eugène Atget (1857-1927), et chacune estimée de 400 à 500 euros, d’autres grands noms de la photographie seront représentés dans cette vacation, à l’image des clichés de Raymond Voinquel (1912-1994). Célèbre photographe de plateau, Voinquel affectionnait particulièrement les portraits, qui lui donnaient l’occasion de faire jouer la lumière sur les postures et les expressions de ses modèles. Plus de quarante de ses photos seront mises aux enchères, dont un théâtral cliché de l’acteur Harry Baur interprétant Raspoutine (estimé de 250 à 300 euros), un séduisant regard d’Yves Montant (200 à 300 euros d’estimation) et un radieux sourire d’Audrey Hepburn (également estimé de 200 à 300 euros).

.

……

.

Une collection d’images de cirque riche de plus de 2 000 photographies prises entre 1900 et 1980 sera également dispersée. Parmi les lots, regroupés par grandes thématiques (dompteurs, chapiteaux, clowns…), se trouvent une photo représentant l’arrivée d’un cirque en gare de Londres en 1957, avec le chameau, le zèbre et le lama sur le quai (estimé de 80 à 100 euros), ainsi qu’un spectacle de clowns devant une assemblée masculine visiblement hilare (estimée de 100 à 150 euros). Si les acquéreurs des lots sur le cirque (qui contiennent plusieurs photos) souhaitent par la suite affiner leur collection et se séparer de certaines des photos acquises, ils pourront parfaitement confier ces clichés subsidiaires à la prochaine vente de « Photographies pour tous ! ».

Lien vers l’annonce de la vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

A Cannes, une vente en hommage à Jean Marais

Le 23 juillet 2020 | Mis à jour le 23 juillet 2020

Le 15 août à Cannes, se tiendra une vente en l’honneur de Jean Marais, personnalité influente dans le monde de l’art et du cinéma. La vacation proposera bronzes, lithographies et […]