Le 11 avril 2013 | Mis à jour le 15 avril 2013

La peinture roumaine s’envole à Moulins

par Interencheres


Une collection de cinquante tableaux d’artistes roumains a créé la surprise lors d’une vente organisée par Maître Mathilde Sadde-Collette. Les tableaux de Nicolae Tonitza et de Francisc Sirato ont pratiquement doublé leurs estimations.

.
Certaines ventes se transforment parfois en véritable bataille d’enchères ! Ce fût le cas à Moulins, lundi 25 mars dernier, à l’occasion de la dispersion d’une collection de cinquante peintures d’artistes contemporains roumains. Entre les enchérisseurs présents à l’étude et ceux montant les prix par téléphone, la salle des ventes était en ébullition. Sous le marteau de Maître Mathilde Sadde-Collette, les adjudications ont en moyenne doublé les prix d’estimation pour dépasser au total les 120 000 euros (hors frais). Parmi les résultats les plus importants, notons les 26 000 euros du Portrait en profil d’une fillette, une huile sur carton de Nicolae Tonitza (1886-1940), ainsi que les 13 000 euros (pour une estimation de 2 500 euros) enregistrés pour Carciumarese (Zinnias), un bouquet de peint par Francisc Sirato  (1877-1953).

.

.
Les cinquante tableaux appartenaient à un couple franco-roumain, Stefania Manoliu et Jacques Bereilh, qui partagèrent leur vie entre ces deux pays. Très proche de l’artiste Nicolae Tonitza, Stefania Manoliu fut d’ailleurs aussi son élève. Et son mari a, quant à lui, donné de nombreuses conférences et rédigé plusieurs écrits au sujet de ce peintre de renom. Après leur décès, leur collection fut récupérée par un membre de leur famille pour finalement échoir dans les mains d’amis de cet héritier, résidents du Bourbonnais.

Haut de page

Vous aimerez aussi

Expertise : un coffret rustique du XVIIe siècle

Le 17 septembre 2021 | Mis à jour le 17 septembre 2021

Doté d’un assemblage hétérogène d’essences et d’un placage de bois précieux, le coffret étudié par le maître ébéniste Jacques Dubarry de Lassale n’en demeure pas moins rustique dans sa conception. […]

Raymond Guidot, précurseur du design industriel

Le 10 septembre 2021 | Mis à jour le 17 septembre 2021

Des compositions monumentales, des tableaux et des pièces de mobilier imaginés par le précurseur de l’esthétique industrielle, Raymond Guidot, seront réunis sous le marteau de Valérie Régis le 27 septembre […]