Le 13 décembre 2013 | Mis à jour le 17 décembre 2013

La vaisselle pop de Gio Ponti

par Interencheres

Orange, marron et vert bouteille appliqués sur des ronds, des demi-lunes et des formes hélicoïdales : les couleurs et les motifs pop de ces assiettes évoquent immédiatement les seventies. Et pour cause, ce service psychédélique a été réalisé en 1967 par le créateur italien Gio Ponti (1891-1979). Designer bouillonnant d’idées, touche-à-tout de génie, Ponti s’essaiera à tous les arts. De la chaise poids-plume Supperleggera (1 700 grammes) conçue pour Cassina, à la lampe cylindrique créée pour la maison Fontana, en passant par la machine à expresso chromée pour La Pavoni, ses multiples créations participent activement au renouveau artistique qui s’opère dans l’Italie de l’après-guerre.  

.

Architecte émérite, Gio Ponti est également à l’origine de la tour Pirelli, le célèbre gratte-ciel milanais haut de 32 étages. Ponti, toujours à la recherche de nouvelles expérimentations architecturales et fasciné par la céramique, a l’idée de s’associer à de célèbres faïenceries italiennes, dont Pozzi et d’Agostino, pour imaginer de nouveaux revêtements de façades. De ces collaborations naîtront également plusieurs séries de faïences, dont cet ensemble imaginé par Gio Ponti et distribué par Pozzi. Mises aux enchères le dimanche 15 décembre 2013 par Maître Frédéric Laurent de Rummel à Saint-Germain-en-Laye les trente assiettes sont estimées de 3 500 à 4 000 euros. Compte tenu de l’engouement du marché pour les œuvres de Gio Ponti, qui peuvent aujourd’hui dépasser les 100 000 euros, les enchères pourraient rapidement dépasser l’estimation haute !

.
Lien vers l’annonce de vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

A Cannes, une vente en hommage à Jean Marais

Le 23 juillet 2020 | Mis à jour le 23 juillet 2020

Le 15 août à Cannes, se tiendra une vente en l’honneur de Jean Marais, personnalité influente dans le monde de l’art et du cinéma. La vacation proposera bronzes, lithographies et […]