Le 4 avril 2016 | Mis à jour le 4 avril 2016

L’abstraction méconnue de Jean Legros

par Interencheres

banniere

[Vente à venir] Mondrian et Malevitch ne l’auraient pas renié. Avec ses œuvres épurées et colorées aux lignes géométriques, Jean Legros (1917-1981) a su s’imposer sur la scène artistique, entre abstraction pure et minimalisme. Plus de 300 de ses toiles, reliefs-sculptures et pochoirs seront dispersés lundi 11 avril 2016 par la maison MICA à Paris, lors d’une vente aux allures de rétrospective.

.

images2

Né au début du XXe siècle, Jean Legros a fait des études de philosophie et de psychologie avant de se consacrer pleinement à la peinture, à partir de la deuxième moitié des années 1940. Intéressé par l’abstraction, il devient l’élève de Jean Dewasne (1921-1999) en 1949. La force des couleurs et les lignes géométriques des toiles de son maître l’amène à réaliser des œuvres de ce type, mais dont les couleurs ne sont pas appliquées de façon uniforme (à l’image de Bourgogne, estimée entre 100 et 300 euros). Au cours des années 1960, il parvient à une abstraction plus pure et minimale qu’il ne quittera plus, avec des aplats de couleurs homogènes. Plus tard, il se met à peindre ses fameuses toiles à bandes, tout en commençant à réaliser des reliefs-sculptures en bois peint ou laiton, inspirés du travail de Jean Arp (1886-1966).

.

images

Provenant de la famille de Jean Legros, les œuvres mises en vente à Paris sont estimées entre 100 et 4 000 euros. Leurs prisées sont déterminées par leur taille – plus le format est grand, plus la toile est chère – et leur période d’élaboration. Ainsi, les toiles à bandes réalisées à partir des années 1960 sont considérées comme les pièces maîtresses de la vente. « Jean Legros est un artiste peu présent sur le marché, mais qui est connu des passionnés d’art abstrait car il est important, historique, au sein de ce mouvement », explique Maître Thomas Muller.

.

Lien vers l’annonce de la vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

Un dessin inédit du Bernin découvert à Compiègne

Le 1 mars 2021 | Mis à jour le 1 mars 2021

Quelques mois après l’adjudication record à 24,2 millions d’euros d’un panneau du peintre primitif italien Cimabue, la maison Actéon présentera aux enchères le 20 mars une sanguine inédite du Bernin. […]

Expertise : un fauteuil Louis XV estampillé de Père Gourdin

Le 24 février 2021 | Mis à jour le 1 mars 2021

L’estampille de Jean Gourdin, dit Père Gourdin, est le signe d’un art menuisier français d’excellence. Jacques Dubarry de Lassale décrypte les particularités de ces sièges remarquables à travers l’expertise d’un […]