Le 2 mai 2013 | Mis à jour le 2 mai 2013

Le dos tourné à l’avant-garde

par Interencheres

[Le lot du jour] « Ce nu de dos date de 1906. En regardant cette peinture classique, il est difficile d’imaginer qu’au même moment l’avant-garde explose en France et que le cubisme verra le jour l’année suivante. Pourtant, même si les livres d’histoire de l’art se concentrent essentiellement sur la modernité artistique opérant à l’époque, beaucoup de peintres classiques ont encore beaucoup de succès et restent plébiscités par la profession, à l’image de William Bouguereau, Jean-Léon Gérôme et Alexandre Cabanel…

.
De plus, le nu s’avère un thème très en vogue en ce début de XXe siècle. Paradoxalement, c’est la photographie qui a remis ce style pictural au goût du jour. De nombreux photographes se sont en effet intéressés au nu féminin et ont ainsi incité les artistes classiques, notamment Gustave Courbet, à s’intéresser de nouveau à ce genre artistique.

.
Mais un nu de cette dimension (212 x 110 cm) reste assez rare sur le marché. En 2002, une maison de ventes parisienne vendait à 46 000 euros un autre tableau de nu du même peintre, Georges-Paul Masure, qui représentait le même modèle dans la même posture, mais dans un atelier. Notre « Nu féminin de dos » prenant la pose en pleine nature est estimé de 6 000 à 8 000 euros. »

.
Maître Paul Pastaud à propos de sa vente du dimanche 5 mai 2013 à Limoges
.

Lien vers l’annonce de vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

La collection Veyret, itinéraire d’un Africain de cœur

Le 18 juin 2021 | Mis à jour le 18 juin 2021

Pendant plus de trente ans, Alain Veyret a rassemblé des milliers d’objets d’art africains. Masques, sculptures en bronze, statuettes ou fétiches racontent l’itinéraire de cet Africain de cœur, engagé dans […]

Près de 500 montres Lip aux enchères à Besançon

Le 15 juin 2021 | Mis à jour le 17 juin 2021

A l’occasion de la 7e édition des « 24 heures du temps », près de 500 montres Lip seront vendues aux enchères le 18 juin à Besançon et en live sur Interencheres. […]