Le 3 septembre 2013 | Mis à jour le 5 septembre 2013

Le Twitter des années quarante

par Interencheres

[Le lot du jour] Malgré les apparences, ce panier d’osier n’est pas une version design d’un cartable d’écolier… Pendant la Seconde Guerre mondiale, il était destiné aux militaires de l’armée suisse qui l’employaient comme cage à oiseaux. Mais attention, pas pour n’importe quel volatile ! Seuls les pigeons voyageurs, envoyés au-delà des lignes ennemies pour récupérer les messages espions, avaient le droit d’y faire leur nid.

.

Estimée de 60 à 80 euros, cette cage portative protégée par un tissu en toile kaki figure dans l’étonnante collection dédiée aux transmissions militaires qui sera dispersée le dimanche 15 septembre par la Galerie de Chartres. Emetteurs-récepteurs français, anglais, soviétiques et des pays de l’Est… plus de 400 appareils seront mis aux enchères pour des estimations s’étalant de 100 à 400 euros.
.

Lien vers l’annonce de vente du lot

Haut de page

Vous aimerez aussi

Expertise : un coffret rustique du XVIIe siècle

Le 17 septembre 2021 | Mis à jour le 17 septembre 2021

Doté d’un assemblage hétérogène d’essences et d’un placage de bois précieux, le coffret étudié par le maître ébéniste Jacques Dubarry de Lassale n’en demeure pas moins rustique dans sa conception. […]

Raymond Guidot, précurseur du design industriel

Le 10 septembre 2021 | Mis à jour le 17 septembre 2021

Des compositions monumentales, des tableaux et des pièces de mobilier imaginés par le précurseur de l’esthétique industrielle, Raymond Guidot, seront réunis sous le marteau de Valérie Régis le 27 septembre […]