Le 24 décembre 2013 | Mis à jour le 30 décembre 2013

L’Ecole de Paris en fête !

par Interencheres

[Le lot du jour] Installé à Paris depuis les années 1940, le peintre turc Fikret Moualla (1903-1967) fréquente les bistrots de Saint-Germain-des-Prés et de Montparnasse. Proche des peintres avant-gardistes de l’Ecole de Paris, il est notamment remarqué par Picasso qui lui achètera une toile. Mais le plus fidèle de ses amis reste l’alcool, qui l’aide, selon ses dires, à trouver l’inspiration. En 1959, une amatrice d’art du nom de Madame Anglès tombe sous le charme de son travail. Devenue son mécène, elle l’incite à arrêter de boire et à se lancer dans la réalisation de toiles de grands formats. Pour accompagner son énergie créatrice et l’éloigner des estaminets parisien, Madame Anglès lui propose de s’installer dans sa maison des Hautes-Alpes. Le peintre accepte, et lui enverra alors chaque semaine un tableau par la Poste depuis sa nouvelle résidence de Reillane. 

 .

Cette représentation du Moulin Rouge a été réalisée à la gouache sur un support en papier de 55 par 65 centimètres. Acquise dans les années 1960 directement auprès de son mécène, l’œuvre « nous montre l’étendue de ses talents de coloriste. Fikret Moualla procède par aplats de couleur, il superpose les volumes sans effets de relief ce qui donne à ses peintures ce côté naïf teinté de surréalisme », commente Maître Jean-Pierre Besch qui mettra la gouache aux enchères le lundi 30 décembre 2013 depuis Cannes et en direct sur le Live d’Interencheres. Le commissaire-priseur précise que notre « Moulin évoque avec une certaine nostalgie le Paris d’avant-guerre, notamment les tableaux de la première Ecole de Paris, dont ceux de Toulouse-Lautrec ». Apprécié par les amateurs d’art étrangers, et plus précisément les collectionneurs turcs, Fikret Moualla est toujours plébiscité par le marché de l’art. Estimation : de 15 000 à 20 000 euros.

.
Lien vers l’annonce de vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

5 choses à savoir sur Line Vautrin

Le 7 août 2020 | Mis à jour le 7 août 2020

Créatrice de boutons, bijoux et objets de décorations, Line Vautrin s’illustre à Paris dans de nombreux domaines dès les années 1920. Après un succès à l’Exposition universelle de 1937, elle […]