Le 24 décembre 2013 | Mis à jour le 30 décembre 2013

L’Ecole de Paris en fête !

par Interencheres

[Le lot du jour] Installé à Paris depuis les années 1940, le peintre turc Fikret Moualla (1903-1967) fréquente les bistrots de Saint-Germain-des-Prés et de Montparnasse. Proche des peintres avant-gardistes de l’Ecole de Paris, il est notamment remarqué par Picasso qui lui achètera une toile. Mais le plus fidèle de ses amis reste l’alcool, qui l’aide, selon ses dires, à trouver l’inspiration. En 1959, une amatrice d’art du nom de Madame Anglès tombe sous le charme de son travail. Devenue son mécène, elle l’incite à arrêter de boire et à se lancer dans la réalisation de toiles de grands formats. Pour accompagner son énergie créatrice et l’éloigner des estaminets parisien, Madame Anglès lui propose de s’installer dans sa maison des Hautes-Alpes. Le peintre accepte, et lui enverra alors chaque semaine un tableau par la Poste depuis sa nouvelle résidence de Reillane. 

 .

Cette représentation du Moulin Rouge a été réalisée à la gouache sur un support en papier de 55 par 65 centimètres. Acquise dans les années 1960 directement auprès de son mécène, l’œuvre « nous montre l’étendue de ses talents de coloriste. Fikret Moualla procède par aplats de couleur, il superpose les volumes sans effets de relief ce qui donne à ses peintures ce côté naïf teinté de surréalisme », commente Maître Jean-Pierre Besch qui mettra la gouache aux enchères le lundi 30 décembre 2013 depuis Cannes et en direct sur le Live d’Interencheres. Le commissaire-priseur précise que notre « Moulin évoque avec une certaine nostalgie le Paris d’avant-guerre, notamment les tableaux de la première Ecole de Paris, dont ceux de Toulouse-Lautrec ». Apprécié par les amateurs d’art étrangers, et plus précisément les collectionneurs turcs, Fikret Moualla est toujours plébiscité par le marché de l’art. Estimation : de 15 000 à 20 000 euros.

.
Lien vers l’annonce de vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

Expertise : un coffret rustique du XVIIe siècle

Le 17 septembre 2021 | Mis à jour le 17 septembre 2021

Doté d’un assemblage hétérogène d’essences et d’un placage de bois précieux, le coffret étudié par le maître ébéniste Jacques Dubarry de Lassale n’en demeure pas moins rustique dans sa conception. […]

Raymond Guidot, précurseur du design industriel

Le 10 septembre 2021 | Mis à jour le 17 septembre 2021

Des compositions monumentales, des tableaux et des pièces de mobilier imaginés par le précurseur de l’esthétique industrielle, Raymond Guidot, seront réunis sous le marteau de Valérie Régis le 27 septembre […]