Le 27 décembre 2013 | Mis à jour le 31 décembre 2013

Leçon de ciel par Boudin

par Magazine des enchères

« Je dois tout à Boudin », écrivait Claude Monet à la fin de sa vie. Le maître rendait ainsi hommage à Eugène Boudin (1824-1898), peintre normand qui fut l’un des premiers artistes à sortir de son atelier pour peindre en extérieur. Les paysages côtiers, la mer et la plage deviennent alors ses sujets de prédilection. Mercredi 1er janvier 2014 à Honfleur, Maître Francis Dupuy mettra aux enchères deux toiles de Boudin : une vue pittoresque du port de Trouville à marée basse, avec au premier plan une ligne de laveuses en pleine action, personnages relativement rares dans l’œuvre de l’artiste. Et une autre huile figurant le rivage de Benerville, une plage située non loin de Trouville. 

.
.
Qu’il représente des falaises émergeant de la côte normande ou un port de pêche, Boudin apporte toujours une attention particulière aux ciels qui les surplombent. Pour le commissaire-priseur normand, « ces ciels sont parfaitement représentatifs de ceux que l’on observe au-dessus de nos têtes ici, en Normandie. Moutonneux, tourmentés, ils semblent attendre à la fois le soleil et la pluie… Le peintre Jean-Baptiste Corot le surnommait d’ailleurs le « roi des ciels » ».

.

Si les prix de ce précurseur de l’impressionnisme peuvent atteindre aujourd’hui plus d’un million d’euros, la récente exposition qui lui était consacrée du 22 mars au 22 juillet 2013 au musée Jacquemart-André de Paris a par ailleurs rassemblé 225 000 visiteurs. Les amateurs devraient être nombreux à convoiter ces deux tableaux de Boudin estimés respectivement de 30 000 à 40 000 euros pour la vue de Benerville et de 80 000 à 90 000 euros pour le port de Trouville.

.
Lien vers l’annonce de vente des deux tableaux

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Ladurée Champs-Elysées vend son mobilier aux enchères

Le 7 février 2023 | Mis à jour le 7 février 2023

Avant de fermer ses portes pour plusieurs mois de travaux de rénovation, la Maison Ladurée vend aux enchères une centaine de meubles et objets d’art provenant de ses salons mythiques […]

De rares alguiers du XIXe siècle aux enchères à Brest

Le 3 février 2023 | Mis à jour le 3 février 2023

La phycologie sera à l’honneur lors de la vente aux enchères organisée par Yves Cosquéric, en collaboration avec Tiphaine Le Grignou, le 7 février à Brest. Trois ouvrages dédiés à […]