Le 12 septembre 2013 | Mis à jour le 13 septembre 2013

Les aventures d’Astérix aux enchères

par Interencheres

Par Toutatis ! Quatre planches originales des albums emblématiques du célèbre gaulois et de son compère Obélix seront mises aux enchères par la maison de ventes Kapandji et Morhange le 25 septembre 2013 à Paris.  .

« Tiens goûteur, fais ton métier » ! Cléopâtre, dans son palais, fait tester son breuvage préféré : des perles dissoutes dans du vinaigre (en référence à la phase de fermentation du vinaigre dit « perlé »). La planche de cette scène irrésistible d’Astérix et Cléopâtre, ainsi que trois autres planches issues des célèbres albums Astérix en Corse et Les lauriers de César seront mises aux enchères le mercredi 25 septembre 2013 à Paris par Maîtres Ghislaine Kapandji et Elie Morhange.

.

.

On ne présente plus Astérix, monument de la culture française que son succès planétaire a fait entrer au panthéon de la bande dessinée mondiale. Les irréductibles gaulois apparaissent pour la première fois le 29 octobre 1959 sous la plume du scénariste René Goscinny et le crayon du dessinateur Albert Uderzo, en prépublication dans le premier numéro du journal Pilote.

.

« Vendre une planche originale d’Astérix relève de l’exceptionnel », détaille Maître Kapandji, avant de rappeler que l’auteur de la bande dessinée, Albert Uderzo, conserve jalousement l’ensemble de ses travaux. Seuls quelques rares dessins offerts par le dessinateur à ses proches peuvent se retrouver sur le marché. Et lorsque des originaux d’Astérix passent en vente publique, les prix explosent, comme boostés par l’effet de la potion magique ! Ainsi, une adjudication de 137 000 euros a été récemment enregistrée par une planche d’Astérix en Hispanie et en 2011, un crayonné d’Astérix gladiateur s’envolait à 230 000 euros.

.

.

Les planches mises aux enchères le 25 septembre, toutes accompagnées d’un certificat d’authenticité d’Albert Uderzo, présentent des estimations basses de 70 000 à 100 000 euros. Les amateurs seront sensibles à la présence des personnages principaux sur chacun des dessins proposés : le célèbre gaulois bien sûr, son inséparable compagnon Obélix, son chien Idéfix et Panoramix le druide. La notoriété des scènes couchées sur le papier renforce également l’intérêt suscité par ces lots. Dans la planche des Lauriers de César figure par exemple le moment où Astérix et Obélix vont participer à un combat avec les lions dans le cirque Maxime. Et dans celle d’Astérix en Corse, on peut voir les anciens du village, assis sur leur banc et l’air imperturbable, commenter avec circonspection l’attaque des jeunes corses envers les Romains. Sans oublier l’atout charme de Cléopatre, son nez, qui a manifestement tapé dans l’œil de notre héros moustachu. « Elle a l’air d’avoir mauvais caractère, mais elle a un joli nez », dit-il au druide. Et Panoramix de répondre : « un très joli nez ! »

Lien vers l’annonce de vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

5 choses à savoir sur Line Vautrin

Le 7 août 2020 | Mis à jour le 7 août 2020

Créatrice de boutons, bijoux et objets de décorations, Line Vautrin s’illustre à Paris dans de nombreux domaines dès les années 1920. Après un succès à l’Exposition universelle de 1937, elle […]