Le 22 avril 2014 | Mis à jour le 22 avril 2014

Les carnets de croquis de Georges Méliès

par Interencheres

Créateur du premier studio de cinéma en France, Georges Méliès (1861-1938) a également réalisé de nombreux films, dans lesquels il aime incorporer des scènes de trucages comme dans son célèbre Voyage dans la Lune sorti en 1902. Mais le samedi 26 avril 2014, la Galerie de Chartres rendra hommage à un autre de ses talents : le dessin.
.

Trois de ses carnets de croquis, noircis après l’arrêt de sa carrière de réalisateur seront mis aux enchères pour une estimation de 20 000 à 30 000 euros. Ces cahiers retracent notamment ses vacances en Bretagne, à la Baule et dans les Côtes d’Armor. Méliès aimait dessiner les paysages de bords de mer, mais aussi les personnages qu’il croisait, comme ce vieux breton assis. Des caricatures d’officiers allemands, de l’Empereur Guillaume II et d’un directeur de casino ont également inspirés certains de ses croquis. Quelques pages ont retenues l’attention du commissaire-priseur Pascal Maiche, dont sa représentation panneau où l’on peut lire « Cinéma-Théâtre des variétés artistique ». « Ce dessin montre que Méliès n’a jamais vraiment oublié son premier amour : le cinéma », détaille Maître Maiche.

.

.

Au cours de cette vacation retransmise en direct sur le Live d’Interencheres, Maîtres Jean-Pierre Lelièvre, Pascal Maiche et Alain Paris célèbreront également les innovations technologiques dont ont bénéficié la photographie et de manière plus générale la création visuelle entre le milieu du XIXe siècle et 1960. Une collection de 70 Leica, les premiers appareils photos de petits formats sera notamment proposée à la vente avec estimations allant de 60 à 20 000 euros. Les commissaires-priseurs mettront également en vente un appareil de pré-cinéma datant de 1878. Cette lanterne magique estimée de 4 000 à 6 000 euros permet de projeter des images sur écrans blancs ainsi des images mouvements. Appelé également Pagode, cet appareil allemand présente une décoration influencée par les arts d’Extrême-Orient. Peut-être en clin d’œil à la Chine où cet objet est apparu pour la toute première fois ?

.
Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

Tout connaître sur les cuirs de Cordoue

Le 23 juillet 2021 | Mis à jour le 23 juillet 2021

Utilisé pour confectionner des tentures murales ou recouvrir des sièges, meubles ou paravents, le cuir doré ou cuir de Cordoue parait les plus belles demeures européennes jusqu’à la fin du […]

Takanori Oguiss, un peintre japonais à Paris

Le 21 juillet 2021 | Mis à jour le 21 juillet 2021

Sensible au charme pittoresque parisien, Takanori Oguiss s’est illustré à travers ses vues de la capitale où il s’établit durant l’entre-deux-guerres. Le 24 juillet à Vannes, Jack-Philippe Ruellan présentera aux […]

5 choses à savoir sur le designer danois Hans Wegner

Le 20 juillet 2021 | Mis à jour le 21 juillet 2021

Surnommé le Master of chairs, Hans J. Wegner est l’un des pères du design scandinave. Cet artisan-designer danois a révolutionné l’histoire du mobilier avec ses meubles modernes et élégants, alliant […]