Le 14 février 2015 | Mis à jour le 16 décembre 2015

Les rouages d’un ancien paquebot

par Interencheres

[Le lot du jour] Le paquebot français Annam, qui navigua de la fin du XIXe siècle au début du XXe siècle, voyageant jusqu’en Indochine avant de devenir navire des messageries maritimes, vous dévoile ses engrenages ! Le modèle réduit de son moteur en état de marche est à vendre à la maison Émeraude Enchères le samedi 21 février 2015 à Saint-Malo.

.

Cette miniature, avant d’être mis sous verre dans les années 1950, proviendrait d’un aïeul de la famille du vendeur, ancien actionnaire des lignes postales de la Compagnie des Messageries Maritimes, une société au palmarès des capitalisations à la Bourse de Paris à la fin du XIXe siècle. C’est à ce titre qu’il a pu être en possession de ce moteur, ainsi que d’autres souvenirs du paquebot qui ont déjà été mis aux enchères par la maison de vente bretonne, comme une console d’applique ou les tableaux du peintre français Raymond Legueult qui ornaient le bateau.

.

.

Ce moteur sous verre, en fonte et en cuivre, est un objet rare, voire introuvable. Il devrait ravir les collectionneurs et les compagnies navales, non pour l’utiliser à des fins mécaniques ou fonctionnelles, mais comme décoration hors du commun. « Son intérêt est aussi bien esthétique qu’historique, puisqu’il transforme les plans de paquebots des anciens chantiers navals en trois dimensions. Il faut s’imaginer tout petit et se promener à travers ses rouages se mettant en branle… Finalement, il nous fait voyager dans les cales d’un bateau de l’époque » poétise Maître Stéphane Prenveille.

.

Ce véritable moteur miniature typique des navires de cette période est estimé entre 3 000 et 3 500 euros.

.

Lien vers l’annonce de la vente aux enchères.

Haut de page

Vous aimerez aussi

Deux ventes de vins prestigieux à Cannes

Le 22 avril 2021 | Mis à jour le 22 avril 2021

Les 23 et 24 avril à Cannes, Jean-Pierre Besch proposera aux amateurs une belle sélection de grands vins français et étrangers, ainsi que des alcools rares. La première journée de […]