Le 7 décembre 2015 | Mis à jour le 9 décembre 2015

L’illusion grand format selon Vasarely

par Interencheres

vasarely-banniere-3

[Vente à venir] Ces motifs géométriques suggérés par des juxtapositions de lignes vous semblent familières ? À l’instar d’un Bernard Buffet ou d’un Robert Combas, Victor Vasarely fait en effet partie de cette poignée d’artistes dont la production picturale est identifiable au premier coup d’œil, par le néophyte comme par le collectionneur. Ses formes géométriques ainsi que son célèbre travail sur l’art optique, ou Op art, en font l’un des artistes les plus connus de la scène artistique abstraite et moderne. Dimanche 13 décembre 2015, l’étude Bremens-Belleville proposera, à Lyon et sur le Live d’Interencheres, une toile de l’artiste intitulée Dallam.

.
vasarely-imageRéalisée en 1985, la toile est annotée 1961/1974. « Ce laps de temps entre le moment de conception et de réalisation s’explique par le processus de création atypique de Vasarely, confie l’expert de la vente, Damien Voutay. Alors qu’un artiste tel que Picasso a recherché de manière linéaire la déconstruction de la forme, Vasarely, lui, a effectué des aller-retours permanents dans ses créations, en abolissant de manière récurrente de la notion de temporalité. »
.
Quant à son format exceptionnel, il mérite à lui seul le détour ! Haute de plus de 2 mètres, cette œuvre fait partie des plus grandes créations de Vasarely. « L’artiste est un des pionniers du grand format, à une époque où les Jeff Koons et autres Anish Kapoor ne nous avaient pas encore habitués à l’idée de gigantisme dans l’art, explique Damien Voutay. Il s’est notamment illustré dans plusieurs grandes installations architecturales, telles l’héliport du centre des congrès de Monaco ou même sa propre fondation à Aix-en-Provence, qui prépare en ce moment le catalogue raisonné de l’artiste dans lequel sera incluse cette œuvre, l’une des plus grandes que l’on ait vu passer sur le marché. »
.
164508_a2cc3e871c36d5c7509c9ae3b0438035.?…..Le succès de Vasarely dans les années 1970 et la démarche prolifique de création de ses œuvres, dans lesquelles il percevait un aspect méditatif mais aussi décoratif, impliquent une large diffusion de reproductions circulant sur le marché. Il est donc important de noter que cette toile, conservée durant 25 ans dans une collection particulière lyonnaise, est une œuvre originale. « Estimée 60 000 à 80 000 euros, cette toile devrait attirer le marché français comme le marché international, qui manifeste un regain d’intérêt pour les abstraction de l’après-guerre, à l’image des prix mirobolants atteints par les œuvres de Pierre Soulages ou de Olivier Debré », conclut l’expert.
.
Pour les fanatiques de Vasarely, le dimanche 13 décembre est donc une date à marquer d’une pierre blanche, d’autant que le même jour, à Doullens et sur le Live d’Interencheres, Maître Denis Herbette proposera lui aussi une œuvre de Vasarely. Intitulée Samim et datée de 1983-1988, cette toile inédite sur le marché met également à l’honneur l’art optique propre à Vasarely, à travers un chromatisme abouti souligné par cette forme sphérique qui semble vouloir s’expulser du tableau. Estimation : 80 000 à 120 000 euros.

.
.

Lien vers l’annonce de la vente aux enchères de Bremens-Belleville
.
Lien vers l’annonce de la vente aux enchères de Maître Herbette

Haut de page

Vous aimerez aussi

Un paysage italien de Corot en vente à Montpellier

Le 9 avril 2021 | Mis à jour le 9 avril 2021

Un tableau de Corot sera présenté aux enchères par Bertrand de Latour et Jean-Christophe Giuseppi le 8 mai prochain à l’Hôtel des ventes Montpellier-Languedoc. Estimé entre 150 000 et 250 […]

Record mondial pour une Chartreuse de 180 ans d’âge

Le 1 avril 2021 | Mis à jour le 9 avril 2021

Le 3 avril dernier en Savoie, Mikaël Bennour présentait aux enchères un flacon exceptionnel de Chartreuse daté de 1840-1852. Le précieux élixir a été adjugé au prix record de 46 […]