Le 5 août 2014 | Mis à jour le 11 août 2014

Mettez-vous au verre avec Etienne Leperlier

par Interencheres

[Les lots du jour] Un bel hommage est rendu à l’artiste verrier Etienne Leperlier, le dimanche 10 août 2014 à l’occasion d’une vente aux enchères à Cherbourg et sur le live d’Interencheres. Le 31 mai 2014, le monde du verre perdait cette figure importante du XXe siècle puisque l’artiste verrier disparaissait à l’âge de 62 ans. La vacation organisée par Maître Samuel Boscher comprendra trois de ses créations.

.
Né en 1952 à Evreux, en Normandie, il se dirige d’abord vers des études de sociologie et d’ethnologie avant de se consacrer au verre en 1980 avec son frère Antoine dans l’atelier de leur grand-père, le célèbre verrier François Décorchemont. Aidés des documents laissés par leur aïeul, tous deux retrouvent la technique de la pâte de verre développée par ce-dernier et contribuent à sa remise au goût du jour. Exposées dès les années 1980, ses verreries se retrouvent rapidement dans les plus beaux musées tels que le Musée des Arts décoratifs, le Musée de Sèvres et le Kurokabe Glass Museum Collection au Japon.
.
Les œuvres mises en vente sont représentatives de la seconde phase de création de l’artiste. Dans sa première phase, il composait des vases, des coupes et des mortiers. Il s’est tourné par la suite vers des constructions géométriques et des assemblages de grandes dimensions comme celles présentées par la maison Boscher Enchères. La plus grande pièce est une sculpture-colonne en pâte de verre rouge d’un mètre de hauteur, estimée 700 à 900 euros. Une seconde sculpture composée de trois colonnes quadrangulaires d’une hauteur de 96 centimètres estimée entre 1 000 et 1 200 euros montre parfaitement son travail de l’époque. Leperlier joue sur des effets polychromes pour obtenir une couleur marbrée. L’artiste verrier rompt également le rythme par des empreintes en pâte de verre blanc représentant des visages placées dans chaque colonne. Dans cette sculpture, il joue avec la lumière : tour à tour emprisonnée dans les piliers violets ou révélée dans les bas-reliefs transparents, qui dévoilent d’énigmatiques figures. Dans la troisième œuvre mise en vente, un flacon en pâte de verre bleue, Etienne Leperlier joue sur des effets de couleurs associés à la matière, avec une bulle d’air introduite dans le verre pour servir de contenant. Le flacon est estimé de 800 à 1 500 euros.
.
Les œuvres proposées par Maître Samuel Boscher font partie d’une collection particulière de verreries contemporaines dont une cinquantaine de pièces seront également mises en vente au cours de la même vacation. L’occasion de (re)découvrir le dynamisme de la création dans ce domaine encore peu connu…
.

Lien vers la vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

Les enchères en mode shopping

Le 11 août 2020 | Mis à jour le 11 août 2020

Des bijoux en vitrine, des portants chargés de vêtements, des sacs à main élégants harmonieusement disposés… Certaines ventes aux enchères n’ont rien à envier aux boutiques de luxe ! Décryptage […]

5 choses à savoir sur Line Vautrin

Le 7 août 2020 | Mis à jour le 7 août 2020

Créatrice de boutons, bijoux et objets de décorations, Line Vautrin s’illustre à Paris dans de nombreux domaines dès les années 1920. Après un succès à l’Exposition universelle de 1937, elle […]