Le 3 octobre 2014 | Mis à jour le 3 octobre 2014

Mini jupe pour maxi vente !

par Interencheres

Provocante et porte-parole d’une révolution culturelle pour les femmes dans les années 1960, la mini-jupe qui fête son cinquantenaire en 2014. Si sa paternité à proprement parler reste indéterminée, le couturier en vogue à l’époque André Courrèges apparait comme l’initiateur en France de cette courte jupe..

A l’occasion de cet anniversaire, la Hôtel des ventes de la Vallée de Montmorency propose d’acquérir une douzaine de créations de la griffe Courrèges (des jupes, des blousons et des robes) lors d’une vente le lundi 6 octobre 2014 à Deuil-la-Barre et sur le live d’Interencheres. Les intéressés pourront alors admirer les couleurs vives d’une robe orange « hyperbole », de forme chasuble en laine des années 60 (estimée de 150 à 180 euros) ou se glisser dans les mini-jupes que Françoise Hardy appréciait à l’époque des sixties, avec un modèle Courrèges vinyle orange, (entre de 80 à 100 euros). D’autres surprises attendent les acheteurs comme le vélo Peugeot signé Courrèges (de 150 à 200 euros) ou encore d’autres marque emblématiques de l’époque, telles Pierre Cardin, Louis Feraud ou encore Missoni.

Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

Comment dater une horloge comtoise du XVIIe siècle ?

Le 29 juillet 2021 | Mis à jour le 29 juillet 2021

Les décors, matériaux et mécanismes des horloges comtoises, apparues autour de 1660, évoluent tout au long du XVIIe siècle. Pour les différencier et les dater précisément, le maître ébéniste Jacques […]

Tout connaître sur les cuirs de Cordoue

Le 23 juillet 2021 | Mis à jour le 23 juillet 2021

Utilisé pour confectionner des tentures murales ou recouvrir des sièges, meubles ou paravents, le cuir doré ou cuir de Cordoue parait les plus belles demeures européennes jusqu’à la fin du […]