Le 7 octobre 2013 | Mis à jour le 7 octobre 2013

Petits formats, grands chefs d’œuvre

par Interencheres

Collectionner des livres miniatures ? Et pourquoi pas répondrait Gulliver. Le jeudi 17 octobre 2013 à Lyon et en Live sur Interencheres, la maison Conan Rive Gauche ouvre les portes d’une bibliothèque insolite dont les ouvrages surnommés minuscules ne dépassent pas la taille d’un téléphone portable.

.

Collection d’un bibliophile lyonnais, cet ensemble éclectique de plus de 700 volumes recouvre près de deux siècles offrant aux passionnés à la fois des ouvrages anciens et modernes n’excédant pas dix centimètres de hauteur. L’originalité de la collection ici dispersée ne se réduit pas uniquement à son format mais aussi à la typologie des genres qu’elle recouvre. Il sera en effet possible d’y dénicher un coran imprimé en arabe en 1347 aux environs de 60 euros, un chansonnier populaire du tout début du XIXe siècle entre 200 et 300 euros, les œuvres de Shakespeare reliées en 40 volumes estimées à 200 euros ou encore des textes politiques. « C’est ainsi qu’un monument historique comme la Constitution française se voit ramené à un tout petit volume de 95 par 62 millimètres », précise Maître Cécile Conan-Fillatre.

.

....

.

Parmi les lots les plus importants, une bibliothèque de 1825 en carton doré et plaque de verre en façade, abrite sur son mince rayonnage six volumes de contes reliés d’époque. Ce lot imitant un meuble de style Charles X aux pieds d’ivoire est estimé aux environs de 1 000 euros. De même, un ensemble recherché de onze volumes de vignettes colorées, Almanach de Kate Greenaway, la célèbre illustratrice britannique pour enfants de la fin du XIXe siècle, est estimé à 700 euros. Plus surprenant encore, une liseuse pour minuscules sera mise en vente sous le marteau de Maître Conan-Fillatre. Composé de bras articulés et pinces permettant de feuilleter les ouvrages derrière une loupe mobile, cet ingénieux appareillage en métal révèle plus encore le caractère insolite de la vacation.

.

Chef d’œuvre de la reliure, l’édition miniature fascine. Le secret de son raffinement se transmet de génération en génération, traversant discrètement  les siècles. Si la toute première trace du genre identifiée serait une tablette sumérienne datant de l’an 2060 avant Jésus Christ, ce n’est qu’à partir de l’époque des incunables qu’il se développa considérablement. En 1486, l’ouvrage napolitain Officium Beatae Virginis Maria devient le modèle type du genre, fixant ses mensurations à 7,5 par 5 centimètres. Pour les artisans du livre, un défi technique est né.

.

….….

.

Tenant dans une paume de main, le livre miniature synthétise désormais la connaissance à travers un support presque invisible aux yeux de tous. Maniables et discrètes, ces petites reliures emportées au fond d’une bourse, s’offrant dans le creux de la main, deviendront également un produit de luxe, objet chéri de bibliophiles raffinés leur consacrant une grande partie de leur temps et fortune.

.

Collectionner ces livres nains pour la plupart émis à tirage limité, revient à une véritable chasse. Quasiment impossible à trouver chez les libraires, l’amateur doit souvent profiter de la dispersion d’une collection afin de compléter sa bibliothèque. Car le monde mystérieux des livres minuscules est celui de trésors retrouvés, dont la valeur s’amplifie avec l’ancienneté.

.

En 2013, le Japon relève le défi et illustre le plus petit livre au monde. Intitulé Fleurs de saison, l’ouvrage relie 22 pages carrées mesurant 0,75 millimètres de côté, le rendant illisible à l’œil nu. « Mais les techniques modernes d’impression reculant sans peine les limites de la miniaturisation, le véritable miniature appartient avant tout au passé », remarque Alain Ajasse, expert de la vente.

Lien vers l’annonce de la vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

Les enchères en mode shopping

Le 11 août 2020 | Mis à jour le 12 août 2020

Des bijoux en vitrine, des portants chargés de vêtements, des sacs à main élégants harmonieusement disposés… Certaines ventes aux enchères n’ont rien à envier aux boutiques de luxe ! Décryptage […]

5 choses à savoir sur Line Vautrin

Le 7 août 2020 | Mis à jour le 7 août 2020

Créatrice de boutons, bijoux et objets de décorations, Line Vautrin s’illustre à Paris dans de nombreux domaines dès les années 1920. Après un succès à l’Exposition universelle de 1937, elle […]