Le 15 avril 2013 | Mis à jour le 16 avril 2013

Plus de 750 000 euros pour les masques Katsinam

par Interencheres

Menacée d’interdiction, la vente des 70 masques rituels des indiens hopis de l’Arizona a finalement eu lieu le 12 avril 2013 à Paris. Plus de 90 % de cette collection ont été vendue.

.
Malgré les demandes de la tribu amérindienne d’Arizona et suite à la décision de justice autorisant la vente rendue le 12 avril 2013 à 12 h, soit quelques minutes avant la dispersion : la vente des 70 masques Katsinam d’Indiens Hopi a bien eu lieu à Drouot Richelieu. Plus de 750 000 euros hors frais (plus de 930 000 euros avec les frais) ont été adjugés pour ces attributs rituels utilisés lors des danses traditionnelles. Plus de 90 % des masques présentés ont trouvé preneur, à l’image de celui de « la Mère corbeau » (Angwusnasomtaqa en hopi) qui a été disputé jusqu’à 160 000 euros (hors frais) par plusieurs enchérisseurs, pour être finalement remporté par une personne en salle. Quant à « Celui-qui-Crie » (Tsa’kwayna ou Chakwaina), terrifiante représentant de l’ancêtre du clan Asa le noir « Esteban le Maure », il a doublé son estimation pour atteindre 35 500 euros hors frais.

 

.

Parmi les acheteurs figuraient de nombreux collectionneurs d’art moderne ainsi que « des amateurs d’art africain souhaitant recentrer leur collection sur l’art amérindien, esthétiquement très séduisant et financièrement plus accessible. Peut-être aussi par crainte de l’explosion à terme de la bulle spéculative que constitue l’art africain », explique Eric Geneste, expert de la vacation.

.
A noter que la cagoule de clown sacré Koyemsi a été acheté (ci-dessus en illustration) par la Fondation Joe Dassin qui la restituera à la tribu des indiens Hopis.

.
Avis à ceux qui n’auraient pas pu assister à la vente ni à l’exposition publique  de cette collection muséale : elle sera bientôt reproduite dans un ouvrage écrit par Eric Geneste et Eric Mickeler, spécialistes en art amérindien (chez Somogy) à l’automne 2013 et intitulé 100 masques Pueblo.

.
Télécharger la liste des résultats de cette vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

5 choses à savoir sur Line Vautrin

Le 7 août 2020 | Mis à jour le 7 août 2020

Créatrice de boutons, bijoux et objets de décorations, Line Vautrin s’illustre à Paris dans de nombreux domaines dès les années 1920. Après un succès à l’Exposition universelle de 1937, elle […]