Le 26 novembre 2014 | Mis à jour le 27 novembre 2014

Le design de Prouvé au service de Total

par Interencheres

[Le lot du jour] C’est une curieuse bâtisse qui sera mise en vente le samedi 29 novembre 2014 par l’Hôtel des ventes Blandan Audhuy’s à Nancy et en direct sur le Live d’Interencheres : une station service construite sur les plans de l’architecte Jean Prouvé.

.
Marqué par les artistes de l’École de Nancy, Jean Prouvé (1901-1984) monte en 1924 un atelier dans la capitale lorraine. Ses premières réalisations seront alors des ferronneries pour des édifices privés ou encore des devantures de magasins parisiens… Dès la fin de la guerre, le designer étudie et fabrique des maisons légères, dont  l’objectif d’un coût inférieur et d’une résistance supérieure l’amène à des réalisations en tôle pliée.

.

 

.
Cette station est la première qui fût commandée par la société Total en 1969. Edifice modulaire avec une structure rayonnante, elle est construite autour d’un axe circulaire dont la menuiserie métallique est typique de Prouvé. Ce bâtiment utilitaire et fonctionnel est composé d’un rez-de-chaussée et d’un étage, pour permettre au gérant de la station service d’habiter au premier étage avec toutes les commodités au-dessus de son lieu de travail. Cette station était encore en fonction il y a peu de temps, et elle compte parmi la dizaine d’édifices de ce type conçus par Prouvé et toujours en activité en France, tandis que beaucoup d’autres ont été détruites.

.
Les structures modulables de Jean Prouvé enregistrent des prix toujours plus élevés aux enchères. En 2011, la maison Anticthermal adjugeait l’une de ses maisons de sinistrés, destinées aux victimes de la guerre, à 81 000 euros. L’estimation proposée par Maître Antoine Audhuy pour la station Total est comprise entre 30 000 et  40 000 euros.

Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

Comment dater une horloge comtoise du XVIIe siècle ?

Le 29 juillet 2021 | Mis à jour le 29 juillet 2021

Les décors, matériaux et mécanismes des horloges comtoises, apparues autour de 1660, évoluent tout au long du XVIIe siècle. Pour les différencier et les dater précisément, le maître ébéniste Jacques […]

Tout connaître sur les cuirs de Cordoue

Le 23 juillet 2021 | Mis à jour le 23 juillet 2021

Utilisé pour confectionner des tentures murales ou recouvrir des sièges, meubles ou paravents, le cuir doré ou cuir de Cordoue parait les plus belles demeures européennes jusqu’à la fin du […]