Le 1 décembre 2015 | Mis à jour le 2 décembre 2015

Prouvé dans la jungle de Kipling

par Interencheres

[Lot du jour] Tout le monde connaît l’histoire du Livre de la Jungle, mais combien peuvent se vanter d’avoir dans leur bibliothèque un exemplaire enrichi sublimé par un écrin unique ? En 1919, le responsable de la Société du Livre Contemporain publie à seulement 125 exemplaires le célèbre recueil de nouvelles de Rudyard Kipling et, pour relier son propre ouvrage, décide de faire appel au talent de Victor Prouvé ! Maître Bertrand Couton proposera aux enchères cet exemplaire unique le mardi 8 décembre 2015, à Nantes et sur le Live d’Interencheres.
.
« Outre les fameux dessins de Paul Jouve, illustrateur spécialiste des animaux en ce début de XXe siècle, c’est la reliure de Victor Prouvé, œuvre originale et unique, qui donne tout son charme à cette édition de luxe », commente le commissaire-priseur. Le célèbre membre de l’École de Nancy a choisi de représenter, dans les tons beige, fauve, brun et doré, trois scènes différentes sur la reliure : un trio de singes se disputant un fruit doré, le python Kaa se déployant de toute sa hauteur sur le dos du volume et, sur la page de couverture, Mowgli, Akela le loup solitaire et Bagheera affrontant Shere-Khan. Cette scène est d’ailleurs signée par l’artiste.
.
Le-livre-de-la-jungle-HD-photo-(2)

Mais cet exemplaire exceptionnel ne contient pas uniquement les histoires inventées par Kipling sur fond de jungle indienne. « Lorsqu’il a reçu les feuillets, le bibliophile a décidé d’y intégrer des documents autographes inédits, explique l’expert Jean Lequoy. A la toute fin de l’ouvrage se trouvent un dessin original signé de Paul Jouve et une lettre de Victor Prouvé, dans laquelle il explique son processus de réflexion et dévoile trois esquisses préparatoires pour la reliure qu’il ne retiendra finalement pas. Ces documents inédits sont accompagnés de lettres manuscrites du graveur Schmied, d’épreuves d’artistes, et d’une mention publicitaire qui avait précédé la parution des ouvrages en 1919. »
.
Nul doute que cette édition enrichie, estimée de 20 000 à 30 000 euros, attisera la convoitise des bibliophiles avertis. « Il s’agit d’un des grands livres illustrés de cette période, conclut l’expert. Déjà dans les années 1950, l’auteur Carteret disait de lui dans son Trésor du bibliophile : « Très belle publication, une des plus cotées. Magistrale illustration de Jouve et brillante gravure de Schmied. C’est une grande vedette du livre moderne illustré ».
.
Notons également au programme de cette même vente une suite d’épreuves d’artistes de Jouve et Schmied parmi lesquelles figurent le python Kaa et une maquette originale du titre de l’ouvrage (est. 3 000 à 4 000 euros), ainsi que Daphné, célèbre ouvrage entièrement conçu par Schmied datant de 1924 (est. 4 000 à 5 000 euros).
.
Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

Un dessin inédit du Bernin découvert à Compiègne

Le 1 mars 2021 | Mis à jour le 1 mars 2021

Quelques mois après l’adjudication record à 24,2 millions d’euros d’un panneau du peintre primitif italien Cimabue, la maison Actéon présentera aux enchères le 20 mars une sanguine inédite du Bernin. […]

Expertise : un fauteuil Louis XV estampillé de Père Gourdin

Le 24 février 2021 | Mis à jour le 1 mars 2021

L’estampille de Jean Gourdin, dit Père Gourdin, est le signe d’un art menuisier français d’excellence. Jacques Dubarry de Lassale décrypte les particularités de ces sièges remarquables à travers l’expertise d’un […]