Le 16 août 2013 | Mis à jour le 22 août 2013

Quand Francis Jourdain revisite les codes de l’UAM

par Interencheres

.
[Le lot du jour] Au cours d’un inventaire, au milieu des meubles du XVIIIe siècle et de la période Empire de cet intérieur résolument classique, Maître Philippe Casal remarque un ensemble de mobiliers détonants. Un secrétaire, une chaise et une lampe assortis, dont les formes et l’élégance évoquent les créations des plus grands designers de l’Art Déco. Les propriétaires des lieux ne savent rien de ces pièces, hormis le fait que leurs parents les avaient reçues en cadeau de mariage.

.

Après quelques recherches, le commissaire-priseur attribue la création de ces meubles Francis Jourdain (1876-1958). Cet artiste-décorateur reconnu faisait partie de l’Union des Artistes Modernes (UAM), qui regroupait notamment Robert Mallet-Stevens, Le Corbusier, Charlotte Perriand et Jean Prouvé… Les lignes épurées et modernes de ce mobilier rappellent d’ailleurs instinctivement le travail de ces éminents créateurs. Mais contrairement aux membres de l’UAM qui utilisaient des matériaux bons marchés comme le métal et le plastique pour démocratiser le mobilier, Francis Jourdain a ici employé de nobles essences de bois : placage de palissandre et ébène de macassar.

.

Suite au coup de projecteur donné par la vente du mobilier du château de Gourdon en 2011 sur les artistes de l’UAM, la cote de Francis Jourdain ne cesse de grimper. Ainsi, les estimations données à ces lots (700 à 1 000 euros pour le secrétaire, 200 à 300 euros pour le fauteuil et 120 à 180 euros pour la lampe) devraient être largement dépassées au cours de leur mise aux enchères qui aura lieu le lundi 26 août 2013 au Puy-en-Velay.

Lien vers l’annonce de la vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

Claude Viallat de retour à Nîmes

Le 2 août 2021 | Mis à jour le 2 août 2021

Le 4 août à Nîmes, la vacation estivale de Pierre Champion et Françoise Kusel sera l’occasion de retrouver l’enfant du pays, Claude Viallat, dont deux œuvres seront proposées de 1 […]

Jean Dufy, de Paris à Stockholm

Le 2 août 2021 | Mis à jour le 2 août 2021

Alors que le Musée de Montmartre expose dans la capitale « Le Paris de Raoul Dufy », une vue du bois de Boulogne signée de son frère cadet, Jean, sera […]

Comment dater une horloge comtoise du XVIIe siècle ?

Le 29 juillet 2021 | Mis à jour le 29 juillet 2021

Les décors, matériaux et mécanismes des horloges comtoises, apparues autour de 1660, évoluent tout au long du XVIIe siècle. Pour les différencier et les dater précisément, le maître ébéniste Jacques […]