Le 20 novembre 2013 | Mis à jour le 21 novembre 2013

Quand le homard s’éclate !

par Interencheres

[Le lot du jour] Avis à ceux qui comptaient reproduire cette composition animale après la dégustation de leur traditionnel homard de Noël. Mieux vaut réserver les pinces et la carapace de votre crustacé de fin d’année pour la confection d’une bisque ou d’une bouillabaisse, car la réalisation d’un tel assemblage requiert une grande maîtrise technique. Des heures voire des jours entiers de travail auront été nécessaires pour disséquer puis remonter un à un chaque morceaux. « L’ensemble de son anatomie à été assemblée avec soin à l’aide de fils métalliques, selon le procédé naturaliste dit de l’éclaté à la Beauchêne », explique Michaël Combrexelle, expert en zoologie.

.

A la fin du XIXe siècle, cette méthode permettant d’observer la constitution interne et externe des crustacés et des insectes était destinée aux scientifiques et plus particulièrement aux étudiants en sciences. Mais l’esthétisme de ces véritables sculptures animales a vite séduit les amateurs d’art et de curiosités.

.
Comble de l’émerveillement, à la nuit tombée, notre homarus éclaté de 110 cm de haut brille de mille feux ! La composition est en effet pourvue d’un système d’éclairage qui illumine le homard par un subtil jeu d’ombres chinoises… 

.

Estimé de 2 000 à 2 500 euros, le crustacé sera proposé aux enchères le samedi 23 novembre 2013 par Maîtres Emmanuel Audap et Fabien Mirabaud. Un kangourou, un ours, un flamand rose, une panthère et plus de 250 autres spécimens naturalisés seront également dispersés à l’occasion de cette vacation dédiée à la taxidermie.

.

Lien vers l’annonce de vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

A Cannes, une vente en hommage à Jean Marais

Le 23 juillet 2020 | Mis à jour le 23 juillet 2020

Le 15 août à Cannes, se tiendra une vente en l’honneur de Jean Marais, personnalité influente dans le monde de l’art et du cinéma. La vacation proposera bronzes, lithographies et […]