Le 15 mai 2014 | Mis à jour le 16 mai 2014

Sculptures outdoor cherchent jardin approprié

par Interencheres

Rennes Enchères présentera le 18 mai 2014 au château des Pères, près de Rennes, une vente aux enchères de sculptures outdoor du XXIe siècle. Placées en extérieur, ces œuvres monumentales atteignent jusqu’à sept mètres de haut et mettront en ébullition l’imagination des acheteurs. 

.

L’Hôtel des ventes de Rennes dédie depuis trois ans une vente annuelle aux sculptures monumentales outdoor, provenant directement des ateliers des artistes. Cette année, la vacation aura lieu près de Rennes, à Piré-sur-Seiche, au château des Pères le dimanche 18 mai 2014. Les 66 œuvres sont présentées sur plus de 31 hectares depuis le 8 mai 2014. La pièce maîtresse de la vente est une Diane en bronze de deux mètres réalisée par Michel Audiard, artiste contemporain formé à l’école des Beaux-Arts de Paris en 1968. Avec une même estimation basse de 30 000 euros, la robe gigantesque faite d’acier nommée « Rainbow in the dark » de l’artiste bulgare Jivko Sedlarski est aussi une œuvre architecturale d’envergure.

.

.

La vente, qui se déroulera dans le parc présente un large panel de créations contemporaines à partir des années 70. Aussi, les sculptures de Jean-Paul Moscovino évoquent  par exemple l’origami avec ses formes qui s’apparentent au pliage et au découpage de cet art japonais. Ensuite, le visiteur pourra enchérir sur les mobiles de Daniel Grobet dont l’équilibre des éléments de fer part du sol, et non de l’air, à la manière de l’artiste Calder. Les gigantesques plumes d’ange réalisées par Francis Guerrier sauront également susciter l’intérêt de tous par leur imposante hauteur de sept mètres, qui participe à la poésie de la création.

.

.

L’emploi de différents matériaux met également un point d’honneur à cette diversité. Certaines sont faites de bronze ou d’acier patiné comme les plaques entrelacées de Dominique Coutelle. « Le roi et la reine n°3 » et « Les Guetteurs » sont des corps courbées, minimalistes et symboliques, des sujets en résonance avec l’espace environnant. D’autres sont élaborées en résine polyester comme l’ « Ours, Hommage à Pompon » de Michel Audiard ou en céramique pour la « Plante Dada volubile » de Martine Hardy qui répond au travail d’assemblage et de transposition des dadaïstes.

.

Chaque jardin est un lieu unique de création personnelle. Aussi, pour donner une touche artistique au votre, profitez de la vente du dimanche 28 mai à Piré-sur Seiche pour faire entrer une sculpture outdoor monumentale aux côtés vos plantations du printemps !
.

Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

A Cannes, une vente en hommage à Jean Marais

Le 23 juillet 2020 | Mis à jour le 23 juillet 2020

Le 15 août à Cannes, se tiendra une vente en l’honneur de Jean Marais, personnalité influente dans le monde de l’art et du cinéma. La vacation proposera bronzes, lithographies et […]