Le 3 juillet 2013 | Mis à jour le 4 juillet 2013

Souvenir capillaire de Napoléon

par Interencheres

[Le lot du jour] Au centre du cadre en laiton se trouve une boite polylobée en or émaillé. A l’intérieur de ce reliquaire figure une mèche de cheveux poivre et sel, de teinte plutôt châtain clair. Deux indices permettent de déterminer la provenance de ce souvenir capillaire : la lettre « N » représentée à quatre reprises autour du médaillon central, et une fois de plus sur la boîte, juste au-dessus de la date du 5 mai 1821. Le mystère est désormais levé : il s’agit bien du jour de la mort de Napoléon Ier.
g
Ces cheveux sont en effet réputés comme étant ceux de Bonaparte, comme l’indique l’annotation marouflée au dos du reliquaire : « Souvenir de sa Majesté l’Empereur (…) à son retour de Sainte-Hélène ». Ils étaient jusqu’alors conservés par la famille du duc Jean-Baptiste de Nompère, ministre de l’Intérieur, puis des Affaires étrangères de Napoléon. Le samedi 6 juillet 2013 à Bourges, Maîtres Michel Darmancier et Olivier Clair mettront l’ensemble de la relique aux enchères pour une estimation de 10 000 à 12 000 euros.

Lien vers l’annonce de vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

Expertise : un fauteuil Louis XV estampillé de Père Gourdin

Le 24 février 2021 | Mis à jour le 24 février 2021

L’estampille de Jean Gourdin, dit Père Gourdin, est le signe d’un art menuisier français d’excellence. Jacques Dubarry de Lassale décrypte les particularités de ces sièges remarquables à travers l’expertise d’un […]