Le 20 juin 2013 | Mis à jour le 20 juin 2013

Un Charles de Gaulle bien commode

par Interencheres

.
[Le lot du jour] Le profil de Charles de Gaulle se découpe dans le médaillon de droite. En face de lui se trouve une figure féminine. Non pas celle de « Tante Yvonne », l’épouse du Général, comme la surnommait les journalistes de l’époque, mais celle de l’autre femme de sa vie, Marianne, incarnation de la République. Entre eux s’élance une imposante croix de Lorraine.

.

Cette commode, imposant meuble en bois teinté acajou sur laquelle figure nos deux héros, s’avère être l’exacte copie de celle trônant dans le bureau londonien du dirigeant des Forces françaises libres. Par ailleurs, la structure des montants aux faisceaux et les deux médaillons représentant des personnages historiques sont directement inspirés de ceux de la commode créée par l’ébéniste Guillaume Beneman pour Louis XVI qui est conservée au château de Fontainebleau.

.

Elle sera mise aux enchères le dimanche 23 juin 2013 à Mâcon et sur Interencheres-live par Maître Jérôme Duvillard  pour estimation de 4 000 à 6 000 euros.

Lien vers l’annonce de vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

5 choses à savoir sur Line Vautrin

Le 7 août 2020 | Mis à jour le 7 août 2020

Créatrice de boutons, bijoux et objets de décorations, Line Vautrin s’illustre à Paris dans de nombreux domaines dès les années 1920. Après un succès à l’Exposition universelle de 1937, elle […]