Le 7 mai 2010 | Mis à jour le 28 juin 2012

Un fauteuil impérial par Jacob Desmalter

par Interencheres

Dimanche 16 mai à Dijon, Maître Guilhem Sadde proposera aux enchères ce fauteuil sculpté par Jacob Desmalter qui fut l’un des deux qui meublait la salle à manger du Château de Fontainebleau sous le Premier Empire. Jean-Claude Dey nous présente ce mobilier historique :

  • Voir l’annonce de vente de ce fauteuil de Jacob Desmalter
  • Découvrir les prochaines ventes aux enchères de Maître Sadde à Dijon

  • .
    Fauteuil en hêtre doré sculpté par Jacob Desmalter Rue Meslée.

    Ce fauteuil est l’un des deux provenant de la salle à manger du Château de Fontainebleau. Dossier renversé à montants en crosses, rainuré. Accotoirs sculptés de feuilles de laurieret de feuilles d’eau garnis en leurs milieux de brocart. Pieds sur sabots carrés et supports d’accotoirs mouvementés à décor de palmettes et de fleurs pieds arrières dit en sabre. Ceinture cintrée sur le devant à motif de fleurettes à quatre pétales sur les trois cotés. Garnitures en brocart vert et or (usures).

    Estampillé JACOB D. R. MESLEE sous la ceinture avant et arrière, marqué au fer FON aux trois fleurs de lys couronnées du Château de Fontainebleau sur la ceinture arrière. Porte en noir les marques d’inventaire  » 36570 « ,  » F6252 « ,  » 36.. « ,  » F421 « ,  » F637  » et  » F110  » (en rouge et barrée) également sur la ceinture.

    Epoque Premier Empire (1803-1813).

    Historique : Ce fauteuil est l’un des deux qui meublait la salle à manger du Château de Fontainebleau sous le Premier Empire, il en fut sorti au début de la IIIème République par les domaines. Ce type de fauteuil livré par Jacob Desmalter au début de l’Empire fut très prisé pour les résidences impériales. Il servit dans la Salle à manger de Fontainebleau et également à l’ameublement de la Chambre à coucher de Napoléon et du 3ème Salon de l’Impératrice à Compiègne, du Salon du Conseil à La Malmaison. Ces fauteuils différaient entre eux sur les finitions telles que le décor de la ceinture, l’apparition d’une fleurette au bout de l’accotoir ou l’ajout de flasques à la base des montants du dossier. Ce fauteuil emblématique a été représenté par le Baron François Gérard à plusieurs reprises :
    – » Portrait d’Hortense Bonaparte, Reine de Hollande, et de son fils.  » Sur ce portrait daté de 1807, c’est un fauteuil identique qui est représenté.
    – » Signature du Concordat, le 15 Juillet 1801.  »
    – » Napoléon Ier en uniforme de Colonel des Grenadiers à pied de la Garde.  » Vers 1812.

    Bibliographie :
    – » Guide du Musée National du Château de Compiègne. « , Jean Marie Moulin, RMN, 1992, p.72-73.
    – » Décors d’Empire « , Bernard Chevalier, de Monza Editeur, 2008, p.128-129.
    – » Napoléon à Fontainebleau.  » RMN, 2003, p. 50-51.
    – Bulletin de la Société des Amis de La Malmaison, n°39, 2005, p.33-34.

    Expert : Jean-Claude Dey.

    Estimation : 20 000/25 000€

    Haut de page

    Vous aimerez aussi

    A Cannes, une vente en hommage à Jean Marais

    Le 23 juillet 2020 | Mis à jour le 23 juillet 2020

    Le 15 août à Cannes, se tiendra une vente en l’honneur de Jean Marais, personnalité influente dans le monde de l’art et du cinéma. La vacation proposera bronzes, lithographies et […]