Le 24 juin 2015 | Mis à jour le 25 juin 2015

Un mammouth sonné par le gong

par Interencheres

20150624-défense03« Ce gong était installé dans une grande demeure bourgeoisie d’Epinal où il était sonné pour annoncer les repas », rapporte Maître Pierre Perrin, qui proposera l’instrument aux enchères samedi 27 juin 2015 dans sa maison de ventes à Nancy. Relevant à la fois de l’histoire naturelle et du cabinet de curiosités, il était détenu depuis les années 1900 par cette famille. Cette cymbale s’avère être un objet original et assez rare car elle est montée sur une défense de mammouth fossilisée de 180 centimètres de long, elle-même enchâssée dans un socle en bois noirci sculpté.

.

Naturellement courbées, les défenses de mammouth sont des vestiges recherchés sur le marché. Celles présentées habituellement en ventes publiques sont en général sculptées et d’assez grandes dimensions (2 à 3 mètres). Or, « cette défense, polie afin d’obtenir une belle blancheur, est un spécimen atypique car il présente un enroulement peu commun pour sa longueur », précise Michaël Combrexelle, expert en collections animales.

.

« Estimée à 4 000 euros, cette défense ayant appartenu à un pachyderme disparu depuis environ 15 000 ans n’est pas soumise à la réglementation internationale, ni européenne. L’utilisation commerciale est donc libre contrairement aux ivoires », explique le commissaire-priseur. Cette vacation est l’occasion, pour les amateurs d’histoire naturelle, d’objets insolites et notamment de cabinets de curiosités d’acquérir un lot original.

Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

Michel Biot, la nature à l’épreuve de l’abstraction

Le 6 octobre 2021 | Mis à jour le 11 octobre 2021

Le 25 octobre à Lyon, la maison Artenchères dispersera une centaine de toiles et œuvres sur papier provenant de l’atelier de Michel Biot. Une vente hommage à ce peintre abstrait […]