Le 19 octobre 2014 | Mis à jour le 22 octobre 2014

Un sabre caucasien pour dégainer les enchères

par Interencheres

[Le lot du jour] Regroupés sous l’appellation « militaria », les uniformes, armes, décorations et autres souvenirs militaires sont en pleine expansion dans les ventes aux enchères. Les vacations dédiées à cette spécialité sont de plus en plus fréquentes et les adjudications enregistrées de plus en plus élevées. « Si ces objets se vendent toujours bien, la difficulté pour les maisons de ventes est aujourd’hui de pouvoir trouver et proposer des lots intéressants », détaille Francis Loisel expert en armes anciennes, qui tient à attirer notre attention sur un très rare sabre caucasien de la seconde moitié du XIXe siècle, mis aux enchères samedi 25 octobre 2014 à Fécamp et en direct sur le Live d’Interencheres par Maître Sébastien Chalot.

.

Les décors d’arabesques et de rinceaux feuillagés, les plaques d’émaux cloisonnés sur fond bleu ainsi que le travail de gravure en niellage des plaques d’argent gainées sur le fourreau : l’ensemble des techniques et des motifs décoratifs employés étaient fréquents dans le Caucase de cette époque. « Il s’agit d’une arme d’apparat, qui a été offerte au grand-père de son actuel propriétaire, militaire de carrière. En poste en Syrie, notre homme l’aura peut-être reçu d’une peuplade caucasienne à l’occasion d’un déplacement dans la région ? », suppute Francis Loisel.

.

.

Pourvu d’une lame légèrement courbe de 79 centimètres de long, le sabre est estimé de 1 500 à 2 000 euros. « Une petite estimation pour un arme de cette qualité et de cette origine. Ce type de souvenir historique enregistre des prix très importants, jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros en Italie par exemple, où les ventes d’armes orientales sont très fréquentes », complète l’expert. Les collectionneurs étrangers ont d’ailleurs déjà manifesté leur intérêt pour ce lot. « Les acheteurs russes devraient être nombreux à la convoiter. Tout comme les Chinois, ils sont de plus en plus nombreux à vouloir acquérir des pièces issues de leur patrimoine, et ce sabre d’exception caucasien constitue un exemple parfait de ce qu’ils peuvent rechercher ! »

Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

Comment dater une horloge comtoise du XVIIe siècle ?

Le 29 juillet 2021 | Mis à jour le 29 juillet 2021

Les décors, matériaux et mécanismes des horloges comtoises, apparues autour de 1660, évoluent tout au long du XVIIe siècle. Pour les différencier et les dater précisément, le maître ébéniste Jacques […]

Tout connaître sur les cuirs de Cordoue

Le 23 juillet 2021 | Mis à jour le 23 juillet 2021

Utilisé pour confectionner des tentures murales ou recouvrir des sièges, meubles ou paravents, le cuir doré ou cuir de Cordoue parait les plus belles demeures européennes jusqu’à la fin du […]