Le 11 février 2014 | Mis à jour le 13 février 2014

Une collection de ferronnerie aux enchères

par Interencheres

Anciennes serrures et clefs sculptées, heurtoirs en fer forgé et coffres aux mécanismes complexes… toutes ces ferronneries ouvragées, qui évoquent le Moyen-Âge et ses châteaux-forts emplis de secrets, se retrouvent dans la collection personnelle d’un ancien ferronnier d’art que disperseront Maîtres Guilhem et Christophe Sadde à Dijon le samedi 15 février 2014.

.

.
La vacation comprend plusieurs ensembles de serrurerie ouvragée, des éléments de grillage et de potence, ainsi que quelques objets plus atypiques comme un grille-viande décoré de cœurs, une couronne d’office et quatre colliers pour bovins (en illustration ci-dessus). Tous ces objets datent du XVe au XXe siècle, car si c’est au XVIIe siècle que la ferronnerie d’art atteint son plus haut niveau d’excellence, elle fait l’objet d’un important regain d’intérêt au début du XXe siècle durant la période Art nouveau et l’engouement pour les arts décoratifs.

.

.

Parmi les lots-phares (en illustration ci-dessus), un grand heurtoir en fer forgé réalisé à Bordeaux au XVIIIe siècle est exceptionnel par ses dimensions : 48,5 cm, soit le double de la taille des pièces de ce type. Il est estimé 400 à 700 euros. Réalisé à la même époque, un second heurtoir très original à tête de dauphin est estimé entre 300 à 600 euros. Le lot le plus important de la vacation est une serrure de coffre ornée de deux chimères. Il s’agit d’un chef d’œuvre de maîtrise, réalisé dans le cadre des corporations de l’Ancien Régime et qui permettait à un compagnon d’accéder au statut de maître. Même si cette pièce unique n’était pas destinée à être montée sur un meuble, elle dispose tout de même de sa clef « finement sculptée et très intéressante graphiquement », comme le souligne Martine Houze, l’expert de la vente. La serrure et sa clef sont estimées entre 1 500 et 2 000 euros.

.

La vente, retransmise en direct sur le Live d’Interencheres, devrait surtout intéresser les collectionneurs, mais aussi les amateurs de décoration à la recherche de ferronnerie pour donner du cachet à leur maison. Les estimations s’étalent de 20 à 2 000 euros.

.
Lien vers l’annonce de vente

 

Haut de page

Vous aimerez aussi

5 choses à savoir sur Line Vautrin

Le 7 août 2020 | Mis à jour le 7 août 2020

Créatrice de boutons, bijoux et objets de décorations, Line Vautrin s’illustre à Paris dans de nombreux domaines dès les années 1920. Après un succès à l’Exposition universelle de 1937, elle […]