Le 13 novembre 2014 | Mis à jour le 13 novembre 2014

Une enseigne un peu vache

par Interencheres

[Le lot du jour] Cette tête de vache ornait la façade d’une boucherie de Sermaise, une commune française de l’Essonne. Lundi 17 novembre 2014, la maison de ventes Enchères Re-publique mettra en vente cet objet aussi atypique que rare qui date de la fin du XIXe siècle.

.

En bois sculpté et anciennement polychrome, cette enseigne est ornée de vraies cornes – possiblement d’auroch, une ancienne race de bovidés, du fait de leur grande taille. Très imposante et monoxyle, c’est-à-dire taillée dans une seule pièce de bois, elle fut découverte chez les petits-enfants du boucher, un couple de retraités qui vit à présent en région parisienne.

.
« Les enseignes du XIXe siècle sont très rares, nous confie le commissaire-priseur Jean-Pascal Trapenat. La plupart de celles proposées aux enchères datent des années 1950 et sont réalisées en zinc, en plexiglas ou même en matériaux synthétiques. Une enseigne de la fin du XIXe siècle, qui plus est en bois, est donc un objet très singulier ».

.

Figurative et réaliste, cette enseigne professionnelle a déjà suscité l’intérêt de plusieurs acheteurs potentiels. Proposée entre 300 et 400 euros, elle sera l’un des nombreux objets curieux et décoratifs proposés lors de la vente à Châteaudun ce lundi 27 novembre, qui comptera également une pièce de 20 dollars or représentant l’allégorie de la Liberté et datant de 1926, mise aux enchères pour 800 à 850 euros ; un ensemble de sept clés forées en fer forgé datant des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, disponible pour 50 à 60 euros ; ou encore un accordéon Fratelli, mis en vente pour 70 à 100 euros.

.

Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

Expertise : un cartel d’époque Régence en marqueterie Boulle

Le 21 janvier 2021 | Mis à jour le 21 janvier 2021

Les cartels comptent parmi les rares objets encore fabriqués en marqueterie Boulle au milieu du XVIIIe siècle. Jacques Dubarry de Lassale décrypte ce travail d’une extrême minutie à travers l’expertise […]