Le 31 août 2016 | Mis à jour le 1 septembre 2016

Une rentrée photogénique

par Interencheres

banniere-photo

Deux ventes aux enchères, organisées à Nancy et à Vendôme le 6 septembre 2016 mettent à l’honneur les prises de vue photographiques célébrant la vie quotidienne. Le quotidien des Lorrains dans les années 1900 pour la première, et celui des familles nomades et des moines népalais et tibétains pendant la fin des années 2000 pour la seconde.
.
5 500 vues des Vosges dans les années 1900

Des bucherons en pleine action, une femme skiant en robe longue, un magicien coiffé d’un chapeau pointu haranguant la foule, toutes les facettes du quotidien des Lorrains au début du XXe siècle (industrie, artisanat, paysages, villages…) figurent dans ce fonds rassemblant plus de 5 500 négatifs. Il s’agit des plaques de verres photographiques utilisées pour éditer les cartes postales d’un photographe éditeur des Vosges du nom d’Alphonse Weick (père, puis fils), actif entre 1890 et 1930. Ces négatifs seront mis aux enchères en un seul lot, estimé à 25 000 euros, mardi 6 septembre 2016, par Maître Pierre Perrin. Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

.

.

.

.
matthieu-ricard_1Dans l’œil de Matthieu Ricard, le Français devenu moine bouddhiste

Né à Aix-les-Bains en 1946, Matthieu Ricard part s’établir dans l’Himalaya en 1972. Il étudie et pratique le bouddhisme tibétain puis devient moine en 1979. Depuis son installation au Népal, où il réside toujours aujourd’hui, le Français a pris l’habitude de photographier la vie quotidienne des familles nomades et des moines. « Bien des tragédies peuvent être illustrées de manières poignantes par la photographie, mais, personnellement, j’ai pris le parti de célébrer la beauté intérieure de la nature humaine afin de redonner confiance et espoir à ceux qui douteraient du potentiel d’altruisme et de compassion de l’humanité. » 24 de ses photographies en noir et blanc seront mises aux enchères mardi 6 septembre 2016 à Vendôme, dans le cadre de la 12ème édition du Festival des Promenades Photographiques de la ville. Les bénéfices de cette vente caritative, organisée par la maison Rouillac et en présence du photographe, seront reversés à son association. Lien vers l’annonce de la vente aux enchères

Haut de page

Vous aimerez aussi

Comment expertiser une table en cabaret ?

Le 13 janvier 2021 | Mis à jour le 14 janvier 2021

Désignant à l’origine un plateau, le terme cabaret est employé dès le XVIIe siècle pour décrire une table ronde, ovale, chantournée, triangulaire ou rectangulaire, comportant un plateau supérieur dont le […]