Le 6 mai 2014 | Mis à jour le 6 mai 2014

Une tête bien faite

par Interencheres

[Lot du jour ] L’ensemble des trente poupées présenté le samedi 10 mai 2014 à l’hôtel des ventes de Compiègne par Maître Dominique Loizillon provient d’une collection particulière. Parmi ces élégantes fillettes de porcelaine se distingue un objet particulier. En effet, une tête de bébé Bru, estimée entre 1 800 et 2 000 euros vient dominer la vente grâce à sa rareté et sa grande qualité.

.

La maison Bru est pionnière dans ce domaine particulier qu’est la fabrication d’enfants miniatures. Son intérêt se porte vivement sur l’esthétique et le naturalisme en recherchant le visage idéal. La tête est ainsi réalisée en biscuit pressé, technique consistant à presser la pâte dans un moule pour apporter une texture nette, proche de la peau. Par ailleurs, les petites mains d’atelier ont entrepris un travail minutieux en la teintant et en la maquillant.
.
L’amateur de poupées Bru appréciera la beauté de l’expression soulignée par un léger sourire, et son regard. En effet, l’œil est fait d’émail et l’iris recouvert d’une goutte de cristal pour donner de la profondeur. L’ajout d’un petit dôme de cristal est une technique utilisée uniquement par les Français. Aussi, pour savoir si les poupées étaient de fabrication française, les fabricants étrangers disaient de ces dernières qu’il « suffisait de les regarder dans les yeux » comme le précise l’expert de la vente François Theimer.
.
Les têtes Bru d’une aussi belle qualité partent généralement entre 1 800 et 2 500 euros. Charge à l’acquéreur de trouver ensuite le corps du bébé Bru qui conviendra. Pour cela, les alertes gratuites d’Interencheres permettent de se tenir informé des prochaines mises aux enchères d’un petit corps Bru !

.
Lien vers l’annonce de ventes aux enchères du lot

Haut de page

Vous aimerez aussi

5 choses à savoir sur Line Vautrin

Le 7 août 2020 | Mis à jour le 7 août 2020

Créatrice de boutons, bijoux et objets de décorations, Line Vautrin s’illustre à Paris dans de nombreux domaines dès les années 1920. Après un succès à l’Exposition universelle de 1937, elle […]