Le 28 septembre 2015 | Mis à jour le 28 septembre 2015

Vidéo – Une commode franc-maçonne magique

par Interencheres

20150909-commodefrancmacon

[Le lot du jour] « Au premier abord cette commode semble tout à fait classique, mais je n’ai pourtant jamais vu un meuble avec autant de mystères et de complications ! », s’enthousiasme Maître Antoine Bérard, commissaire-priseur à Lyon, qui proposera ce lot à la vente samedi 3 octobre 2015 depuis son hôtel des ventes et en direct sur le Live d’Interencheres.

.
« Pour ouvrir le premier tiroir il faut déjà extraire une aiguille cachée dans la partie supérieure de ce mobilier, ladite aiguille ouvrant un autre petit tiroir dans lequel se trouve une clé qui déverrouillera la commode seulement si elle est tournée dans le sens inverse des aiguilles d’une montre… », détaille le commissaire-priseur subjugué par ce mécanisme aussi surprenant que perfectionné et entièrement réalisé en bois.

.
Plusieurs éléments du décor comme l’œil rayonnant surmontant le fronton et les caryatides à têtes d’égyptiennes qui encadrent le miroir confirment l’origine maçonnique de ce meuble, probablement italien, réalisé dans seconde moitié du XIXe siècle. « A l’époque, il était impensable de révéler son appartenance à la franc-maçonnerie. Ainsi, je pense que cette commode ne se trouvait pas chez un particulier, mais plutôt dans une loge », conclut Maître Bérard. Si les tiroirs secrets et autres clés cachées permettaient très certainement de mettre à l’abri certains objets ou documents, ce meuble estimé de 12 000 à 18 000 euros n’en reste pas moins totalement magique et truffé de surprises !

 

.
Lien vers l’annonce de vente aux enchères de ce lot

Haut de page

Vous aimerez aussi

Expertise : un cartel d’époque Régence en marqueterie Boulle

Le 21 janvier 2021 | Mis à jour le 21 janvier 2021

Les cartels comptent parmi les rares objets encore fabriqués en marqueterie Boulle au milieu du XVIIIe siècle. Jacques Dubarry de Lassale décrypte ce travail d’une extrême minutie à travers l’expertise […]