Le 4 novembre 2013 | Mis à jour le 5 novembre 2013

Voyage au centre des enchères

par Interencheres

De la Terre à la LuneLe tour du monde en 80 jours, Vingt-mille lieues sous les mers… ces titres ont marqué les souvenirs des enfants du monde entier depuis le XIXe siècle jusqu’à nos jours. Le samedi 16 novembre 2013, Maître Vincent Wapler rend hommage à celui que beaucoup considèrent comme le père français de la science fiction en dispersant un ensemble d’ouvrages signés Jules Verne. 

.

A une époque de grand progrès où l’électricité, le téléphone et les chemins de fer voient le jour, Jules Verne (1828-1905), passionné de littérature et de découvertes scientifiques, construit un corpus de romans pour enfants mêlant le goût de l’aventure, de la science et de la raison où l’impossible paraît désormais possible. Laissant derrière lui de très nombreux ouvrages emblématiques, le romancier visionnaire marquera à jamais le monde du livre fantastique.

.

Tout commence par sa rencontre avec un éditeur du nom de Hetzel, en 1862. De cette association naît une riche collaboration et une intense amitié : Hetzel devient alors son principal éditeur. Le tandem ainsi formé offre au public un ensemble fructueux d’éditions aux cartonnages toilés et percalines richement colorées.

.


Le samedi 16 novembre 2013 à Paris, plus de 250 volumes cartonnés, fruits de cette association littéraire, seront mis aux enchères. Cet ensemble provenant de la collection Jean-Alain Marquis, dont la première partie fut dispersée en décembre, retrace l’incroyable diversité des reliures réalisées par Pierre-Jules Hetzel. Plats lumineux, dorés, cartonnages au globe doré, aux deux éléphants ou encore portraits collés polychromes, chacune de ces couvertures donne aux ouvrages fantastiques de Jules Verne une dimension autre, aujourd’hui considérés comme de véritables pièces de collection.

.

C’est le cas par exemple d’une édition de Hector Servadac dans la collection des Voyages extraordinaires éditée en 1877 dont l’estimation atteint les 15 000 euros. Cette pièce d’une insigne rareté due à son tirage limité offre aux amateurs un cartonnage lilas dit « à la grenade » d’une grande fraîcheur et d’un ton flamboyant.

.

Illustrant plus encore la grande variété de ces œuvres, Maître Wapler rassemble 14 versions des Aventures du capitaine Hatteras dont la plus précieuse, de couleur brique et à caissons dorés, est estimée à 1 400 euros.

.

.

Compte tenu de la diversité des combinaisons imaginées par Hetzel, un collectionneur méticuleux devrait réunir plus de 2 000 volumes dans sa bibliothèque pour avoir un aperçu complet de la richesse de ces cartonnages. « Cette multitude d’œuvres, dresse un champ extrêmement large de liberté aux collectionneurs », nous rappelle Bernard Portheault, expert de la vente. Car aujourd’hui, que ce soit sur un plan littéraire ou purement visuel, l’engouement pour Jules Verne reste absolu et le prix de ces exemplaires peut parfois atteindre des sommets. Le record est détenu par une édition de « L’île mystérieuse », un cartonnage d’essai tiré seulement à trois exemplaires. Il fut adjugé 80 000 euros le 6 avril 2009.

.

Lien vers l’annonce de vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

A Cannes, une vente en hommage à Jean Marais

Le 23 juillet 2020 | Mis à jour le 23 juillet 2020

Le 15 août à Cannes, se tiendra une vente en l’honneur de Jean Marais, personnalité influente dans le monde de l’art et du cinéma. La vacation proposera bronzes, lithographies et […]