Le 27 mars 2014 | Mis à jour le 28 mars 2014

10 000 m2 de mobilier de bureau

par Interencheres

Open space, salle de conférence, espace de réunion et de direction, l’ensemble des mobiliers de bureaux du siège historique d’un fabricant de rotatives d’imprimerie réparti sur 10 000 mètres carrés sera dispersé le mardi 1er avril 2014 par Maître Dominique le Coënt-de Beaulieu.

.

Le commissaire-priseur procédera à la vente judiciaire directement sur le site de l’entreprise située à Montataire, près de Creil. Les chaises, les ordinateurs et autres équipements seront mis aux enchères en différents lots selon les espaces (estimations de 500 à 3 000 euros), et notamment les salles de bureaux partagés pouvant contenir jusqu’à 50 postes de travail, ainsi que le grand comptoir d’accueil (400 à 600 euros d’estimation). Les matériels de bureautique seront également proposés à la vente, à l’image des imprimantes, des photocopieurs (de marque Konica Minolta notamment) et des traceurs de plan (Océ), avec des estimations allant de 200 à 1 000 euros selon les équipements.

.

.

Les chineurs et amateurs de design devraient également s’intéresser à cette vacation puisque le site abrite de nombreux souvenirs et trésors de cette entreprise historique. A commencer par l’âme du maître des lieux, Hippolyte Marinoni (1823-1904), créateur de la société, inventeur des premières machines d’imprimerie et considéré comme l’un des fondateurs de la presse moderne (grâce notamment au Petit Journal) dont le buste en marbre de Carare trône toujours dans l’entreprise. Cette œuvre du sculpteur Antoine Etex (1808-1888) est estimée de 800 à 1 200 euros.

.

.

Le commissaire-priseur mettra également aux enchères le bureau de Marinoni, en acajou et placage d’acajou (400 à 600 euros). Parmi les autres lots vintage figurent plusieurs meubles des années 70, dans le goût de Eames et de Knoll, et notamment une série de 6 fauteuils Rosello en hêtre teinté et garniture en skaï marron (estimée autour de 200 euros)… Résolument tendance, ces meubles ont par ailleurs été les témoins privilégiés des grandes heures de l’histoire de la presse.

.
Lien vers l’annonce de vente

 

Haut de page

Vous aimerez aussi