Le 16 novembre 2012 | Mis à jour le 4 janvier 2013

Le goût de la chimie fine !

par Interencheres
Le 22 novembre 2012, Maître Xavier Butant organise à Mourenx, près de Pau, la vente judiciaire d’une entreprise de chimie fine, qui utilisait un procédé chimique pour « relever le produit, lui donner du goût, de la senteur », comme l'explique le commissaire-priseur.

Si le principe s'avère ancestral, puisque les Gaulois l'utilisaient déjà en leur temps ; la société placée en liquidation et experte en « lipides corps gras » (comme les arômes à la vanille et à l’abricot par exemple) employait néanmoins un procédé moderne et sophistiqué de distillation moléculaire. Maître Butant nous présente tous les matériels mis aux enchères, qui devraient intéresser les entreprises voisines du Bassin de Lacq également spécialisées dans la chimie.
 
 
 
 
Haut de page

Vous aimerez aussi

Bitcoins : la première vente aux enchères en France

Le 2 mars 2021 | Mis à jour le 4 mars 2021

Le 17 mars à Paris et en live sur Interencheres, la maison Kapandji Morhange organisera la première vente aux enchères de cryptomonnaies en France, avec la dispersion de plus de […]

Le matériel d’une école de cirque en vente dans le Gers

Le 13 janvier 2021 | Mis à jour le 13 janvier 2021

Suite à une liquidation judiciaire, l’intégralité du matériel d’une école de cirque sera dispersée aux enchères le 15 janvier à Vic-Fezensa, dans le Gers. Au programme : 193 lots destinés […]