Le 16 novembre 2012 | Mis à jour le 4 janvier 2013

Le goût de la chimie fine !

par Magazine des enchères
Le 22 novembre 2012, Maître Xavier Butant organise à Mourenx, près de Pau, la vente judiciaire d’une entreprise de chimie fine, qui utilisait un procédé chimique pour « relever le produit, lui donner du goût, de la senteur », comme l'explique le commissaire-priseur.

Si le principe s'avère ancestral, puisque les Gaulois l'utilisaient déjà en leur temps ; la société placée en liquidation et experte en « lipides corps gras » (comme les arômes à la vanille et à l’abricot par exemple) employait néanmoins un procédé moderne et sophistiqué de distillation moléculaire. Maître Butant nous présente tous les matériels mis aux enchères, qui devraient intéresser les entreprises voisines du Bassin de Lacq également spécialisées dans la chimie.
 
 
 
 
Haut de page

Vous aimerez aussi

Nos conseils pour acheter une licence IV aux enchères

Le 21 mars 2024 | Mis à jour le 22 mars 2024

Vous êtes sur le point d’ouvrir un fonds de commerce, mais il vous manque la licence IV, le précieux sésame pour vendre des boissons alcoolisées ? L’un des rares moyens […]

Nos conseils pour acheter un restaurant aux enchères

Le 7 mars 2024 | Mis à jour le 15 mars 2024

Pour ouvrir votre restaurant, pourquoi ne pas tenter l’expérience des ventes aux enchères ? De nombreux fonds de commerce sont proposés chaque semaine sur Interencheres. Les commissaires de justice Marylou […]