Le 7 octobre 2013 | Mis à jour le 8 octobre 2013

Une entreprise de fonderie et d’aciérie pour grandes pièces

par Magazine des enchères

Depuis 1829, la fonderie-aciérie Tamaris fabriquait des pièces en acier et autres alliages de très grandes dimensions, qui pouvaient peser jusqu’à 75 tonnes. Etendue sur plus de 34 000 mètres carrés couverts, et comprenant 12 bâtiments, cette véritable institution d’Alès, dans le Gard, s’avère être la plus ancienne industrie de la ville. Mercredi 9 octobre 2013, Maîtres Pierre Champion et Françoise Kusel disperseront sur désignation, depuis leur hôtel des ventes de Nîmes, les matériels de la société dans le cadre d’une vente après liquidation judiciaire.  

.

Après avoir longtemps produit des moules en bois pour le moulage de leurs pièces, Tamaris s’était récemment concentrée sur des moules en polystyrène. Les commissaires-priseurs mettront aux enchères les fraiseuses à commande numérique qui permettaient de réaliser ces moulages. Pour les moules en sable, la société utilisait des malaxeurs. Cinq malaxeurs de marque Borden et Boniface notamment seront dispersés, ainsi que les deux décocheuses qui servaient à récupérer le sable pour le réutiliser. Trois fours à gaz de très grandes dimensions et puissance (jusqu’à 1 110°C) seront également proposés à la vente, ainsi que plusieurs grenailleuses, servant à la finition des pièces en acier.

.
Lien vers l’annonce de vente :

Haut de page

Vous aimerez aussi

L’électroménager aux enchères : les bonnes affaires

Le 21 octobre 2022 | Mis à jour le 25 octobre 2022

Four, lave-vaisselle, réfrigérateur… De plus en plus de Français se tournent vers les ventes aux enchères pour équiper leur maison. Chaque semaine, de nombreux appareils électroménagers sont vendus à des […]