Le 8 avril 2014 | Mis à jour le 10 avril 2014

Se faufiler en deux-roues motorisés

par Interencheres

Lundi 14 avril 2014 à Mâcon, la vente aux enchères de Maître Jérôme Duvillard devrait plaire aux citadins à la recherche d’un moyen de transport rapide et efficace ! Au programme de cette vacation figurent en effet de nombreux deux-roues, motorisés ou non : motos, scooters et vélos…

.

.
Le vélo électrique est la mode depuis de nombreuses années, mais les prix élevés (à 1 500 euros minimum la monture neuve) rebutent encore de nombreux acheteurs potentiels. Ce Dark Horse Immersion à sept vitesses, équipé d’une batterie li-ion avec son chargeur et sa clé est estimé entre 400 et 600 euros. De conception française, ce modèle à fourche télescopique date de 2009 et sa puissance déployée de 0,25 kW permet d’atteindre une vitesse de 25 km/h avec assistance, pour une autonomie comprise entre 50 et 75 kilomètres. Alors qu’un cycliste classique arrive rarement à dépasser la moitié de cette vitesse lors de ses trajets en ville…

.

.
Pour aller encore plus vite tout en gardant une véritable liberté de mouvement, optez pour une mini-mono ! D’autant plus que la cylindrée de 49 cm3 ne nécessite pas de permis de conduire. Fabriquées en 1961 pour les parcs d’attraction, les Honda Monkey sont aujourd’hui uniquement produites au Japon et donc quasiment introuvables en France. Pourtant, elles ne manquent pas d’atouts, dont leur petite taille, qui leur permet d’entrer dans le coffre d’une voiture ! Ce modèle Z50A de la fin des années 1960 est estimé entre 150 et 300 euros.

.

.
Cette variante de la Monkey, le modèle Z50J est un peu plus récent, puisqu’il a été produit en 1973, mais son estimation est identique, entre 150 et 300 euros, et ses qualités similaires. Seules différence : la présence bienvenue d’amortisseurs automatiques et d’une selle légèrement différente. Sinon, la mécanique reste semblable, avec une boîte à trois rapports semi-automatique, un guidon repliable et des roues de huit pouces (20 centimètres). De quoi s’offrir de belles sensations en ville sans s’encombrer d’un bolide trop volumineux.

.
Lien vers l’annonce de vente

Haut de page

Vous aimerez aussi

La Mercedes du roi de Jordanie mise en vente en Touraine

Le 10 août 2020 | Mis à jour le 11 août 2020

La maison Giraudeau a réuni des voitures de grand prestige pour sa vente de fin d’été qui se tiendra à Saint-Étienne-de-Chigny près de Tours. Parmi elles, un rare coupé Mercedes […]

Les Citroën Méhari s’arrachent aux enchères

Le 3 août 2020 | Mis à jour le 3 août 2020

Elle est revêtue d’une carrosserie en plastique, plafonne à 100 km/h et offre un confort des plus spartiates. Pourtant, la Citroën Méhari s’arrache à des prix élevés aux enchères. Décryptage…